Qu’est-ce qu’un dispositif intégré de santé mentale ?

Tout part d’un constat fait par le Mouvement pour une psychiatrie démocratique dans le milieu de vie. Tout part d’un désir d’hospitalité.

De ce constat, de ce désir, une proposition politique en est née en 2018 : « Développer des services intégrés de santé mentale« . La même année, un nouveau groupe se réunit pour remettre la proposition au travail. En 2019, d’autres rencontres ont lieu pour rêver, réfléchir et faire évoluer cette proposition. En 2020, elle devient alors « Développer des dispositifs intégrés de santé mentale« .

Ils seraient composés de 5 unités en interface

  1. des espaces collectifs d’hospitalité indispensables aux processus de soin et d’émancipation;
  2. des équipes qui mobilisent ce qui peut faire soin dans la communauté;
  3. des services de santé mentale où le cadre du personnel serait élargi;
  4. des équipes mobiles pour inscrire les processus thérapeutiques dans leurs contextes de vie;
  5. des unités résidentielles de crise proches des milieux de vie.

Aujourd’hui, 3 structures liégeoises vont tenter l’expérimentation de ces dispositifs intégrés sur leur territoire. Il s’agit du Siajef, du Club André Baillon et de l’AIGS.

Pour en savoir plus