05 – Développer des Dispositifs intégrés de santé mentale

Permettre des Dispositifs intégrés de santé mentale qui prolongent les capacités des Services de santé mentale existants de manière à (1) instituer des espaces collectifs d’hospitalité indispensables aux processus de soin et d’émancipation ; (2) mobiliser la communauté et les acteurs de la société à rendre des moyens d’exercer les droits d’une vie pleinement humaine ; (3) prendre soin de problèmes qui demandent de s’investir plus intensivement (troubles sévères persistants, situations aiguës) et (4) créer des unités résidentielles de crise qui permettent une distanciation tout en restant dans une approche contextuelle.

Proposition mise à jour en janvier 2020.

Compte tenu des membres actifs en 2020 dans cette plateforme et de l’évolution du contexte législatif et institutionnel, ce contexte est encore à retravailler au sein de la plateforme. Ceci explique qu’il ne soit pas défini actuellement.

Nous proposons de permettre des Dispositifs intégrés en santé mentale. Ils seraient composés de 5 unités en interface dont l’intensité d’intégration et d’articulation devrait être organisée localement. Ces unités sont des équipes qui toutes sont responsables des processus thérapeutiques et des dispositifs de concertations sociales qu’ils impliquent. La perspective est d’élargir la base des aides et des soins de santé mentale dans les milieux de vie en s’appuyant sur des services existants et en les développant de manière à intégrer :

  1. Des espaces collectifs d’hospitalité indispensables aux processus de soins ou au ressourcement des entourages, des professionnels des secteurs de la santé et du social et, plus largement, de la communauté. Ces espaces associent tous ceux qui veulent faire hospitalité aux troubles psychiatriques et psychosociaux et mettre en œuvre des processus d’émancipation personnels et collectifs. Ils permettent d’élaborer des responsabilisations partagées et de les articuler. Cette fonction collective d’hospitalité serait portée par les travailleurs de chacune des parties du dispositif intégré. Un temps de travail et un financement pour cette fonction seraient prévus parmi ces différents services.
  1. Des équipes qui mobilisent ce qui peut faire soin dans la communauté pour les personnes aux prises avec des souffrances psychiques et qui travaillent avec les acteurs de la société à donner à ces personnes les moyens effectifs d’exercer leurs droits. Ces équipes accomplissent leur mission à partir de ce qui existe dans la société et qui pourrait renforcer ce qui fait soin et conduire à l’accomplissement d’une vie pleinement humaine. Ce faisant, les dispositifs intégrés de santé mentale peuvent s’ouvrir à un accueil inconditionnel des demandes amenées par les personnes éprouvant des souffrances psychiques, tout en articulant ces demandes aux responsabilités des acteurs sanitaires, sociaux, culturels et économiques.
  1. Des services de santé mentale où le cadre du personnel serait substantiellement élargi de façon à le mettre en correspondance avec les missions qu’il est censé réaliser vis-à-vis de la population.
  1. Des équipes mobiles qui permettent d’inscrire les processus thérapeutiques dans les contextes où ils se déroulent et dont les interventions visent à prendre soin autant des personnes en souffrance psychiatrique que de leurs entourages :
    • Des équipes mobiles de suivi des personnes souffrant de pathologies sévères et persistantes.
    • Des équipes mobiles pour les situations aiguës qui peuvent se déplacer dans un délai raisonnable qui prenne en compte l’urgence plus ou moins élevée de la situation.

    5. Des unités résidentielles de crise qui offriraient un encadrement intensif et continu, tout en permettant une proximité avec les milieux de vie, une connaissance des ressources locales par les soignants et l’adaptabilité que permet la dimension réduite des équipes. Ces unités de quelques lits fonctionneraient 24h24

    Télécharger nos 3 récits « Mais où s’en va la vie ? »

    Télécharger notre carnet de propositions politiques

    Plateforme d'action

    Notre carnet de propositions politiques propose des normes, des formes institutionnelles qui devraient être coulées dans le droit. Le Centre Franco Basaglia souhaite faire bouger les lignes et pour ce faire crée des plateformes afin de faire aboutir des décrets et ordonnances qui amélioreraient la vie des personnes aux prises avec des souffrances psychiques.

    Pour rejoindre cette plateforme, contacter le responsable par mail (educationpermanente@psychiatries.be) ou en cliquant sur le bouton ci-dessous.

    Actualités et documents autour de la proposition 05

    Les troubles embarqués des horizons normatifs

    Mise à jour de la proposition 05 : « Dispositifs intégrés de santé mentale »

    Modification proposition 05 : version 2018 vers version 2020

    Vers des dispositifs intégrés de santé mentale

    Vers une reconnaissance de services intégrés de santé mentale @ Vol(e) au-dessus

    Se préparer à des gestes d’hospitalité @ colloque du Crésam

    Prochains événements autour de la proposition 05

    Pas d'événement actuellement programmé.

    Anciens événements autour de la proposition 05

    Pas d'événement actuellement programmé.

    S'abonner à notre lettre d'information